Antilope aux pays des livres

A great WordPress.com site

Le Livre sans Nom !

Un super livre que je rentre dans mon challenge « où sont les hommes »

Le livre sans nom d’Anonyme !

Quatrième de couverture :

Santa Mondega, une ville d’Amérique du Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets.
Un serial killer qui assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique livre sans nom. La seule victime encore vivante du tueur, qui, après cinq ans de coma, se réveille, amnésique. Deux flics très spéciaux, des barons du crime, des moines férus d’arts martiaux, une pierre précieuse à la valeur inestimable, un massacre dans un monastère isolé, quelques clins d’oeil à Seven et à The Ring, et voilà le thriller le plus rock’n’roll et le plus jubilatoire de l’année ! Diffusé anonymement sur Internet en 2007, cet ouvrage aussi original que réjouissant est vite devenu culte.
II a ensuite été publié en Angleterre puis aux Etats-Unis, où il connaît un succès fulgurant.

présentation de l’éditeur : «Diffusé anonymement sur Internet en 2007, cet ouvrage aussi original que réjouissant est vite devenu culte. Il a ensuite été publié, d’abord en Angleterre puis aux États-Unis, où il    connaît un succès fulgurant.
L’identité de l’auteur demeure inconnue à ce jour …
Beaucoup d’hypothèses circulent sur le Web, suggérant le Prince Charles, David Bowie et même,  Quentin Tarantino …
Une suite au roman a été publiée en 2009, par le même auteur, qui ne veut toujours pas divulguer son nom … Le mystère demeure. Pourquoi refuse-t-il toujours, 3 ans après, et malgré son    succès, de dévoiler son nom ?

Mon avis :

Un roman noir jubilatoire, regorgeant de testostérones, de clichés et de références cinématographiques, des antihéros drôles, attachants, énervants, complètement barges.

Une histoire qui commence normalement sur une île d’Hubal dans un monastère avec deux moines envoyé dans la ville mystérieuse de Santa Mondega en Amérique du Sud, ville qui ne figure nulle part sur les cartes, où 5 ans auparavant quasiment la totalité de la ville à été assassiné par le Bourbon Kid, lors de l’éclipse totale, on l’aura compris dans ce livre western moderne, sur fond de fantastique ce mélange plusieurs genres, hommes armés et complètement timbrés, bagarres à tout va, meurtres gore, un livre sans nom d’un auteur anonyme, une pierre de lune avec des pouvoirs magiques, et surtout les personnages qui sont excellents et bien trouvés.

Les deux premiers que nous rencontrons c’est les deux moines : Pito et Kile, deux gentils qui ne connaissent absolument rien au monde extérieur, et qui lors de leur arrivé à Santa Mondega vont faire la connaissance de Sanchez le patron du Tapioca (bar où se déroule une bonne partie du livre). Sanchez est là pratiquement à chaque intrigue mais il est observateur, il prend rarement part à l’action. Il y a 5 ans il a sauvé Jessica qui avait reçu plus de 30 balles du Bourbon Kid, dans le coma il l’avait mis en garde à son frère Thomas et sa belle sœur, qui au réveil de la belle Jessica ont été sauvagement assassiné. Jessica ne se souvient de rien, elle ne sait pas qui elle est, mais sous son apparence de douce jeune femme ce cache un terrible secret. Elle rencontre Jefe chasseur de Prime qui possède au départ la pierre de lune, mais c’est sans compter sur les sympathiques habitués du bar comme Marcus la fouine.

Nous retrouvons aussi des personnages un peu atypiques comme le sosie d’Elvis, qui est un impitoyable tueur à gages, mais pas pour longtemps …

Les amoureux Dante et Kacy, alors eux ils m’ont un peu tapé sur les nerfs, Dante est tellement stupide que cela en est énervant, Kacy quant à elle, elle est trop amoureuse de Dante mais elle le canalise beaucoup, et quand ils tombent sur une valise de 100 000 $ et une pierre dangereuse elle raisonne Dante pour s’en débarrasser le plus vite possible.

Il y a aussi les inspecteurs Jensen (enquêteur du paranormal) envoyé de loin pour mener une mission à Sanda Mondega et le coéquipier qu’on lui attribue d’office Somers (qui est obsédé par le Bourbon Kid)

Nous avons aussi la Dame Mystique, voyante de Santa Mondega qui vit dans une roulotte, Rodéo Rex le tueur à gages du seigneur, qui tue vampires et autres bêtes du surnaturel, El Santino et ses deux acolytes qui font froid dans le dos, et qui sont vraiment craint de tous, surtout pour El Santino.

Et surtout le Bourbon Kid celui qui après un verre de Bourbon devient un tueur sanguinaire que plus rien ni personne n’arrête !

Dans ce livre toujours en actions, pas un seul moment de repos pour la petite ville d’Amérique du Sud, des meurtres vraiment affreux, les cadavres ont la langue arrachés et les yeux énuclées, horrible, et on les retrouves aussi parfois au plafond accrochés aux ventilos. Des fusillades en veux tu en voilà. On lis ce livre comme on regarde un film, les 500 pages passent très vite, on ne peine pas un seul instant, l’action est débordante, et de plus ce livre nous fait rire, pour moi c’est un véritable coup de cœur, on le compare à Tarentino et ce n’est rien de le dire car c’est tout à fait ça, et à Rodriguez je dirais aussi, un film de greenhouse, un livre qui mériterait son adaptation au cinéma.

Allez un petit bourbon et puis s’en va !

Informations :

titre : le livre sans nom

auteur : anonyme

éditeur :  le livre de poche / Sonatine

prix : 8.90€

nombre de page : 500

Publicités

Navigation dans un article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :