Antilope aux pays des livres

A great WordPress.com site

La sélection

La sélection de Kiera Cass : 

Image

Quatrième de couverture :

35 candidates. 1 couronne. La compétition de leur vie.
Quand la dystopie rencontre le conte de fées !

Dans un futur proche, les États-Unis et leur dette colossale ont été rachetés par la Chine. Des ruines est née Illeá, une petite monarchie repliée sur elle-même et régie par un système de castes. Face à la misère, des rebelles menacent la famille royale. Un jeu de télé-réalité pourrait bien changer la donne…
Pour trente-cinq jeunes filles du royaume d’Illeá, la « Sélection » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre une vie de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le cœur du jeune Prince Maxon, l’héritier du trône. Mais pour America Singer, qui a été inscrite d’office à ce jeu par sa mère, être sélectionnée relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure ; quitter sa famille et entrer dans une compétition sans merci pour une couronne qu’elle ne désire pas ; et vivre dans un palais, cible de constantes attaques de rebelles…
Puis America rencontre enfin le Prince. En chair et en os. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés : l’existence dont elle rêvait avec Aspen supportera-t-elle la comparaison face à cet avenir qu’elle n’aurait jamais osé imaginer ?

Mon avis :

J’ai aimé le coté léger de l’histoire, son coté frais, un mélange entre dystopie et réalité, car l’histoire nous plonge au cœur d’une télé-réalité (comme on en a tant dans nos programmes télé actuel, mais avec une réelle ressemblance pour la série de télé-réalité le bachelor  )  qui est celle du prince Maxon Prince d’Illéa qui doit trouver l’élue de son cœur parmi 35 candidates. Les jeunes filles sont sélectionnées par tirage au sort, mais quand on y regarde de plus prêt il n’y a aucune jeune fille de caste inférieur à la 5 !

J’ai découvert la dystopie en lisant Hunger games que j’ai littéralement dévoré, les 3 tomes en 1 semaine, je remarque que ce soit dans Hunger Games, la sélection ou Divergente il s’agit toujours d’une héroïne et d’un trio amoureux. Après avoir refermé la dernière page de la Sélection je n’ai plus qu’une envie lire l’élite et sur mon téléphone j’ai téléchargé « le prince ».Tellement prise par cet univers.

La sélection c’est un peu le rêve de toute les petits filles, épouser un prince et devenir une belle princesse, à l’instar de Cendrillon.

Mais pour America la n’est pas son rêve, elle son rêve c’est Aspen, et elle n’a que faire du prince Maxon, mais ça c’est avant de le rencontrer et de découvrir son vrai visage, celui qui se cache derrière le prince, le jeune homme de 19 ans. Et commence à ouvrir son cœur à Maxon, mais évidement rien n’est jamais simple, et Aspen refait surface dans la vie d’America. Son coeur balance entre Aspen et Maxon, pour ma part pour ce premier tome j’ai une préférence pour Maxon, même si j’aime beaucoup Aspen. Alors je n’imagine même pas les contradictions que dois avoir America au sujet de ses deux hommes. Je crois que ce que j’aime dans la relation Aspen-America c’est ce gout d’interdit.

On découvre aussi que la vie au Palais n’est pas de toute tranquillité et qu’il subit des attaques régulières de Renégats. On apprend de la bouche de Maxon qu’ils sont à la recherche de quelque chose mais nous ignorions totalement de quoi il s’agit et n’avons même pas un indice.

América se prend d’amitié également avec ses 3 femmes de chambres, Anne, Mary et Lucy et va jusqu’à’a les emmener avec elle dans le sous sol réservé à la famille royale lors d’une attaque de renégats, elle fait également changé les choses vis a vis de la sélection, lors d’une discution avec le Prince elle lui avoue qu’elle est aussi la pour la nourriture, et lui explique qu’elle ne mange pas tous les jours à sa fin mais que pour les 6,7 et 8 c’est régulièrement qu’il ne mange pas à leur faim et que pour avoir volé une pomme un petit garçon de 9 ans c’est fait fouetter sur la place public. Maxon prend donc la décision de ne plus rémunérer les sélectionnées et leur famille des castes 2,3 et 4 et en contrepartie il décide d’ouvrir des points de nourriture pour les castes 5,6,7 et 8 avec un repas par personne et par soir.

J’ai pris un énorme plaisir avec cette lecture.

Bientôt adapté en série TV par les scénaristes de Vampire Diaries.

Image

 Informations :

Titre : La sélection tome 1

Auteure : Kiera Cass

Editeur : Robert Lafont

Collection : (R)

Prix : 16€90

Nombre de page : 360

Publicités

Navigation dans un article

Une réflexion sur “La sélection

  1. Ca avait été un gros coup de coeur pour ma part !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :