Antilope aux pays des livres

A great WordPress.com site

Susan Hopper : le parfum perdu

Voici ma quatrième lecture dans le cadre du challenge ABC par Nanet, étant donné que j’ai choisie l’option A, je me réserve de changer la lettre, étant donné que ce livre est écrit en binôme.

Lettre  P :  Anne Plichota et Cendrine Wolf

susan hopper tome 1 le parhum perdu

Quatrième de couverture :

Chacun de ses rêves est plus terrifiant que le précédent…
A l’âge de trois ans, Susan a perdu ses parents dans un terrible incendie. De sa mère, il ne lui reste qu’un foulard, toujours mystérieusement imprégné de son parfum.
Après onze longues années passées dans un orphelinat écossais, Susan va croiser le chemin d’Helen Hopper, une femme qui porte le même parfum que sa mère. Dès lors, elle n’a plus qu’une obsession : vivre chez les Hopper. Cette famille est faite pour elle et pour personne d’autre ! Les manœuvres de l’adolescente finissent par payer et la vie pourrait devenir simple si Susan ne se réveillait chaque nuit dans un inquiétant cimetière où des voix lui ont révélé la terrible malédiction qui pèse sur sa famille. Accompagnée par Eliot, le fils des Hopper, son grand-père Alfred et Georgette, la facétieuse petite chienne, Susan décide de plonger dans les abysses du passé. Entre son amour pour Eliot, sa conquête de l’affection d’Helen et les démons qui la hantent, pourra-t-elle un jour apprendre à devenir ce qu’elle est vraiment ?

Mon avis :

J’ai découvert ce livre en me baladant chez Gibert Joseph à Toulouse et la couverture m’a tout de suite attirée. De retour chez moi, j’étais ravie de le trouver à la médiathèque.

Susan l’héroïne, est une jeune fille de 14 ans, attachante,  différente des autres, orpheline depuis ses 3 ans, elle à été ballotée de famille en famille,  jusqu’à sa rencontre avec la famille Hopper. Elle se lie avec le fils, Eliot et fait tout pour être accueillie chez eux. Quand enfin elle arrive au Manoir des Hopper, elle se rend vite compte qu’il y a quelque chose d’étrange dans ce lieu. De terrifiant.

Tout commence avec la découverte d’une petite poupée, de cet étrange miniature s’échappe un râle et des mouvements, les adolescents décident d’en parler à Alfred. Ensemble ils ouvrent la poupée qui libère un souffle, une aura étrange, et dès lors leurs rêves les emmènes dans une autre réalité, mais gare car ce qui s’y passe dedans se répercute sur la réalité. Les emmenant jusqu’au tréfonds de l’horreur.

Les autres personnages sont aussi très attachants :  Eliot,  (atteint d’une maladie orpheline rare, c’est un enfant de la lune ) Agé de 15 ans et qui ne peut sortir à la lumière du soleil sans une combinaison spécifique et des lunettes de ski, nous trouvons aussi Alfred , le grand père un peu fou d’Eliot, complètement farfelu et toujours en Kilt, tenue traditionel Ecossaise. Georgette le petit carlin de la famille, qui sert de couverture aux deux adolescents, et qui dans les rêves zozote.

Helen la mère d’Eliot, qui sous ses airs froid et rigide cache un grand cœur, et surement un secret, elle est empreinte de mystère. Et fait de son mieux pour que Susan se sentent chez elle.

J’ai beaucoup apprécié cette lecture, bien que ce soit un livre jeunesse.  J’attend avec impatience la suite, vu la fin de ce premier tome.

frise_coeur72

Informations :

Titre : Susan Hopper, tome 1 : le parfum perdu

Auteurs : Anne Plichota et Cendrine Wolf

Editeur : XO jeunesse

Nombre de pages : 387

Genre : fantastique jeunesse

Prix : 16€90

banni_reabc2014_al_atoire1

 

Publicités

Navigation dans un article

2 réflexions sur “Susan Hopper : le parfum perdu

  1. Ce livre a l’air super ! Et de ta chronique, j’apprécie déjà la petite Georgette ^^

  2. Je l’ai beaucoup aimé aussi, Georgette est toute mimi, la couverture est belle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :