Antilope aux pays des livres

A great WordPress.com site

Archives mensuelles de “mars, 2014”

Promise

Une lecture juste pour le plaisir, hors challenge ou lecture commune. Une trilogie d’Ally Condie.

Promise, de Ally Condie

24

 

Quatrième de couverture : 

Cassia, 17 ans, vit dans une Société prétendument idéale qui dicte tout : les distractions, le travail, le lieu d’habitation, la nourriture, les vêtements, même la mort est programmée. Mais surtout, les Officiels organisent les mariages selon des critères de compatibilité idéale. Aussi, quand Cassia apprend qu’elle est promise à Xander, son meilleur ami depuis l’enfance, tout semble parfait ! Etrangement, c’est le visage d’un certain Ky qui apparaît sur le fichier numérique consacré à son Promis, avant que l’écran ne s’obscurcisse…
Une erreur, lui dit-on ? Car Ky est issu d’une classe inférieure et n’a pas le droit de se marier. Intriguée, Cassia cherche à mieux connaître ce garçon au passé mystérieux. Ky est un garçon sensible qui lui fait découvrir l’écriture, la création poétique…

Mon avis :

Commencé juste derrière ma lecture de Delirium j’ai trouvé des petits rapprochement entre ses deux dystopies, mais cela n’a géné en rien m’a lecture et mon gout pour ce livre. Au départ on se dit que la société n’est pas si mal que cela comparé aux autres, mais plus on avance dans l’histoire et la on découvre une société qui à main mise sur les habitants de leur naissance à leur mort !

Chaque habitant doit avoir 3 pilules sur lui, une bleue ( dès l’age de 6 ans) puis une verte et enfin la rouge qui marque l’entrée dans l’age adulte, ils peuvent prendre une fois par semaine la verte, c’est un anti-dépresseur, la rouge personne ne sait à quoi elle sert, un grand mystere, et la bleue c’est un complément alimentaire. La société est tellement bien réglé et dirigé que plus personne ( ou presque ) ne meurt avant ses 80 ans lors du banquet final, les jeunes gens sont couplés dans l’année de leur 17 ans et sont affectés a un poste de travail dans le même laps de temps. Les objets témoignants du passé on été détruits, certains sont au musée et certaines personnes on conservés une reliques, Pour Cassia il s’agit d’un petit poudrier en or qui lui vient de son arrière grand-mère.

Depuis enfant elle vit dans le même quartier, entourée des mêmes gens, son meilleur ami Xander, sa meilleure amie Em ( qui n’est que très peu présente dans ce tome ) d’un autre ami Ky Merchkam, de son petit frère Bram et de ses parents.

Le jour de son couplage Cassia est stressée et parcours le chemin jusqu’à son banquet en compagnie de ses parents et de la famille de Xander qui va également à son banquet, les jeunes gens suivant des statistiques sont couplés à un autre membre de la société du même age, souvent d’une autre province, pas de place au hasard ou au destin pour l’amour, la société décide tout, votre époux/épouse, le nombre d’enfant que vous allez avoir, ou vous habitez. Les repas sont proportionnés et livrés à domicile et il est formellement interdit de partager son repas avec une autre personne. Vous ne devez sous aucun prétexte parler de votre travail même à votre famille, et il également interdit de faire rentrer du monde chez soi. La liberté n’existe pas.

un passage qui résume pas mal de chose :

 » Mais cela n’aurait pas de fin, Cassia, Répond-elle d’un ton patient. Ensuite, vous exigeriez sans doute que les couples puissent choisir combien d’enfants ils souhaitent et où ils veulent vivre. Où même quand ils veulent mourir. « 

« n’entre pas sans violence dans cette bonne nuit » de Dylan Thomas

Une lecture que j’ai beaucoup aimé et que je recommande.

frise_coeur7

Informations : 

Titre : Promise

Auteure : Ally Condie

Saga : promise

Editeur : Gallimard jeunesse

Genre : dystopie science fiction

Nombre de Pages : 424

Delirium

A la médiathèque je suis tombée sur une couverture qui a attiré mon oeil, Delirium, cela tombait bien je n’avais pas encore de lettre O pour mon challenge ABC de Nanet. Il s’agit également de ma 12ème lecture.

Delirium, tome 1 de Lauren Oliver, pour la lettre O.

couv24675838

Quatrième de couverture : 

Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme le plus grand des maux. Un monde où tous les adultes de 18 ans subissent une opération du cerveau pour en être guéris. A quelques mois de subir à son tour « la Procédure », Lena fait une rencontre inattendue… Peu à peu elle découvre l’amour et comprend, comme sa mère avant elle, qu’il n’y a pas de plus grande liberté que laisser parler ses sentiments. Même si cela implique de quitter ses certitudes…
« Ils prétendent qu’en guérissant de l’amour nous serons heureux et à l’abri du danger éternellement. Je les ai toujours crus. Jusqu’à maintenant. Maintenant, tout a changé. Maintenant, je préférerais être contaminée par l’amour ne serait-ce qu’une seconde plutôt que vivre un siècle étouffée par ce mensonge. »

Mon avis : 

J’ai aimé cet univers dystopique, me posant énormément de questions, il y a quand même un avantage dans une société sans amour c’est de ne pas souffrir, mais si l’on souffre c’est que l’on existe.

Léna vit depuis toujours à Portland, elle ne connait aucune autre ville, puisque celle ci est barricadé de fil électrifié et toute personne se risquant à en sortir risque la peine capitale. Dans quelques jours Léna fetera ses 18 ans et sera donc appariés, en gros lobotomisé. A leur 18 ans toutes les personnes passent par une intervention chirurgicale, et à partir de là ils ne ressentent plus d’émotion. Ils sont également couplés dès l’age de 18 ans et c’est la société qui choisis, lors d’évaluation travail, mari/épouse, nombre d’enfant, etc…

Léna est impatiente d’etre appariés car depuis sa naissance elle entend dire que l’amour est une maladie mortelle le deliria nervosa dont sa mère à gravement souffert et qui a finit par mettre fin à ses jours ! comment dans ses conditions ne pas craindre d’attraper cette maladie très contagieuse. Les personnes contaminés sont traitées ou enfermés dans les cryptes.

Mais la vie de Léna bascule lorsqu’elle rencontre Alex, pour elle plus rien ne sera jamais pareille.

Une histoire prenante du début à la fin, une société qui censure tout, surveille tout, aucune liberté individuelle. Pour celles et ceux qui aiment les livres de dystopie je le recommande. Et pour une fois pas de triangle amoureux.

frise_coeur7

Informations : 

Titre : Delirium

Auteure : Lauren Oliver

Editeur : Hachette Black Moon

Genre : Dystopie,science fiction

Nombre de pages : 456

 Prix : 18€

Challenge ABC

banni_reabc2014_al_atoire1

Les petits secrets d’Emma

Voici ma 11ème lecture dans un genre totalement différent pour moi puisqu’il s’agit de chick-lit, pour les non initiés il s’agit d’histoire le plus souvent d’amour, drôle, écrit par des femmes pour les femmes.

Jai donc lu un livre de Sophie Kinsella (celle qui nous a offert une accro au shopping que je n’ai pas lu mais dont j’ai vu le film comme beaucoup ! ) Pour la lettre K.

Les petits secrets d’Emma de Sophie Kinsella

couv27056216

Quatrième de couverture :

Ce n’est pas qu’Emma soit menteuse, non, c’est plutôt qu’elle a ses petits secrets. Par exemple, elle fait un bon 40, pas du 36. Elle ne supporte pas les strings. Elle a très légèrement embelli son CV. Elle déteste sa cousine Kerry. Et avec Connor, son petit ami, au lit ce n’est pas franchement l’extase. Bref, rien de bien méchant, mais plutôt mourir que de l’avouer. Mourir ? Justement… Lors d’un voyage en avion passablement mouvementé, Emma croit sa dernière heure arrivée. Prise de panique, elle déballe tout à son séduisant voisin. Tout et plus encore. Sans imaginer que l’inconnu en question est l’un de ses proches. Très proche même…

Mon avis :

J’avoue je n’étais pas du tout enthousiasme au départ, avant même d’ouvrir le livre, les romans à l’eau de rose très peu pour moi, je me voyais déjà en pleine lecture d’un roman genre « harlequin » et comme le challenge est multi-genres, je devais bien changer un peu des thriller et de la dystopie.

Dès les premières pages, j’ai été transportée dans l’univers d’Emma, elle m’a de suite fait sourire, avec ses petits mensonges de rien du tout mais pas tant que ça ! Et puis qui ne fait jamais de petits mensonges !!!

Donc Emma 25 ans, taille 40 et pas 36 comme le pense Connor son petit ami, n’aimant pas le jazz, qui achète ses vêtements en dépôt-vente, emprunte en catimini ceux de Jemina l’une de ses colloc’, et bien plus encore.

Tout ses petits secrets, un jour au bord de la crise de panique, dans un avion pris dans les turbulences elle les confies à un parfait inconnu, qu’importe elle ne le reverra jamais et si il faut l’avion s’écrasera dans les 5mn, pourtant l’avion atterit bien et elleest toujours là, elle quitte son compagnon de voyage s’en se formaliser pensant ne jamais le revoir, mais quand le destin en décide autrement toute notre vie en est chamboulée. J’ai vraiment rit avec les personnages et les péripéties de l’héroinne.

J’ai eu beaucoup de mal à le refermer pour aller me coucher et dès le lendemain j’ai repris ma lecture pour le terminer, un bonheur. A lire sans modération !

frise_coeur7

Informations :

Titre : Les petits secrets d’Emma

Auteure : Sophie Kinsella

Genre : Chick-lit

Nombre de pages : 382 pages

Editeur : Pocket

Prix : 6€80

Challenge ABC

banni_reabc2014_al_atoire1

 

Ma liste pour le challenge ABC de Nanet

Voici ma liste de livre lu et à lire pour le challenge ABC de Nanet auquel je me suis inscrite sur Livraddict avec l’option A.

A = Jane Austen – Lady Susan – 116 pages – classique.
B = Laurent Boyet – 150 Pulsations – 160 pages – Policier/drame
C = Paul Cleave – Un père idéal – 406 pages – thriller
D = Jeffery Deaver – Sangs innocents – 461 pages – thriller
E = Hallie Ephron – le mensonge – 333 pages – thriller/suspense
F = Jeaniene Frost – chasseuse de la nuit, tome 1 : au bord de la tombe – 504 pages – bit-lit
G =Anna Godbersen – Rebelles, tome 1 – 452 pages – romance-
H =Will Hill – Département 19 – 509 pages – jeunesse fantasy = 
I = Ibbotson Eva – Quai 13 – 234 pages – fantastique
J = Herve Jubert – Blanche ou la triple contrainte de l’Enfer – 441 pages – jeunesse
K = Sophie Kinsella – les petits secrets d’Emma – 382 pages – chick-lit
L = Marc Lévy – sept jours pour l’éternité – 311 pages – romance
M = Moni Mohsin – petits arrangements avec le mariage – 288 pages – chik-lit- 15eme livre
N = Naty – La chasse – 29 pages
O = Laure Oliver – Delirium – 452 pages – Dystopie/Science fiction
P = Anne Plichota & Cendrine Wolf – Susan Hopper, tome 1 : le parfum perdu – 387 pages – jeunesse fantastique
Q = Chelsea Quinn Yarbro – Reincarnations – 255 pages – Horreur/Thriller
R = Veronica Roth – Divergente – 463 pages – Dystopie
S = Karin Slaughter – Triptyque – 512 pages – thriller
T = Valérie Trierweiler – Merci pour ce moment – 318 pages – Témoignage
U = Umrigar Thrity – tous ces silences entre nous – 378 pages – contemporaine
V =
W = Scott Westerfeld – V-Virus – 332 pages – jeunesse fantastique
X = Anonyme – Psycho Killer – 358 pages -thriller
Y = Young Samantha – Dublin street – 409 pages – Romance
Z = Markus Zusak – la voleuse de livres  – 632 pages – historique/drame

banni_reabc2014_al_atoire1

Chasseuse de la nuit : Au bord de la tombe

Voici ma 10ème lecture dans le cadre du challenge ABC de Nanet, j’ai lu un livre de Jeaniene Frost pour la lettre F.

Jeaniene Frost : Chasseuse de la Nuit : tome 1 Au bord de la tombe

lettre F

11175_1240794

Quatrième de couverture :

Catherine Crawfield est à moitié vampire !

Elle passe son temps à tuer des vampires et des démons en espérant tomber un jour sur son père qui détruit la vie de sa mère. Jusqu’au jour où elle est enlevée par Bones, un vampire chasseur de prime qui va lui prouver que tous les vampires ne sont pas mauvais.

Il accepte en effet de l’aider à retrouver son père si elle s’entraine avec lui et l’accompagne. Très étonnée de ne pas lui servir de diner, Cat apprend à accepter son statut de demi-vampire et doit choisir rapidement un camp lorsque Bones et elle sont poursuivis par une bande de tueurs.

Mon avis :

Catherine dit Cat est une hybride mi-humaine mi-vampire, sa mère fut violée par un nouveau vampire d’où la naissance de Cat, elle vit et dort avec sa mère chez ses grands-parents, et depuis ses 16 ans chasse les vampires que sa mère lui a appris à mépriser plus que tout. Les week-end comme les jeunes filles de son âge (elle a 22 ans) elle va en boite ou dans les bars, mais non pour s’amuser mais pour traquer, sirotant gin-tonic sur gin-tonic elle drague les vampires pour pouvoir les empaler sur un pieu d’argent et de bois.

C’est sans compter sur le beau Bones, un vieux vampire qui retournera la situation, et qui va faire revoir à Cat dit Chaton, c’est aprioris sur les vampires. Comme quoi il ne faut pas mettre tous le monde dans le même sac. Bones est chasseur de primes, ses contrats les vampires.

Une lecture que j’ai beaucoup aimé, un coup de cœur pour moi.

frise_coeur7

Informations :

Titre : Au bord de la tombe

Auteur : Jeaniene Frost

Saga : Chasseuse de la nuit

Genre : Bit-Lit

Nombre de Page : 504

Editeur : Milady

Prix : 8,20€

Challenge ABC

banni_reabc2014_al_atoire1

5u92z_tqt05E7jvl3RS0lJpa7Lo

 

Le mensonge

Le mensonge de Hallie Ephron est ma 9ème lecture dans le cadre du challenge ABC.

L’auteure est Hallie Ephron, lettre E

couv44727936

Quatrième de couverture :

Ivy mène une vie paisible avec son mari David. Après deux fausses-couches, elle attend de nouveau un enfant. À l’occasion d’un vide-grenier, le couple retrouve une camarade de classe, Melinda, également enceinte et qui semble bien connaître leur maison. Le lendemain, Melinda a disparu ; ses vêtements ensanglantés sont retrouvés dans une vieille malle devant chez eux, et son sac à main avec un couteau derrière l’entreprise de David. Il est aussitôt arrêté par la police. Ivy, sur le point d’accoucher, décide alors de mener sa propre enquête. Deux autres cadavres, des photos de David chez Melinda, et Melinda qui réapparaît… le mystère s’épaissit !

Mon avis :

Une histoire bien sympathique, sans grande intrigue, car dès la lecture du synopsis on comprend l’intrigue, c’est d’ailleurs un peu dommage que cette quatrième de couverture en dévoile autant sur l’histoire. J’ai beaucoup aimé le décor pour se situer vieille maison style victorienne que le couple à acheté a un homme mystérieux, une vieille malle découverte fermé chez la voisine contenant des vêtements et un ancien journal intime. De quoi nous tenir en haleine et jouer avec nos peur, mais dommage l’auteure n’a pas exploité ce coté ci.

L’histoire est certes bien mais pas transcendante, et le livre se lit très rapidement, lecture idéal pour les vacances.

frise_coeur7

Informations :

Titre : le mensonge

Auteure : Hallie Ephron

Editeur : France Loisir

Nombre de pages : 360

Genre : thriller

Prix : 16,90€

banni_reabc2014_al_atoire1

Sangs Innocents

Pour ma 8 ème lecture dans le cadre du challenge ABC de Nanet j’ai choisi un livre de Jeffery Deaver pour la lettre D.

Image

Quatrième de couverture : 

Dans un bois de New Lebanon, bourgade de l’Illinois, gît le corps d’une étudiante, couchée sur un lit de boue et de racines de forsythias. Cette découverte sème le trouble sur le campus voisin, où sont mises au jour de bien étranges pratiques, et précipite l’inspecteur Bill Corde dans une affaire périlleuse. Et si ce meurtre, l’œuvre d’un serial killer surnommé par la presse le  » Tueur à la lune « , n’était qu’un leurre destiné à atteindre le policier ? Le criminel semble vouloir transformer la vie de Corde en cauchemar. Et pour cela s’acharner sur ce qu’il a de plus cher. Frapper la chair de sa chair, le sang de son sang, celui d’une innocente…

Mon avis : 

J’ai eu beaucoup de mal à rentré dans l’histoire, beaucoup de personnages et on se perd vite dedans, il me fallait un moment pour arriver à comprendre qui était tel ou tel personnes. Et du coup cela altère beaucoup la lecture. On devine également assez rapidement qui est le coupable. La seconde partie etait un peu plus intéressante mais pas non plus extraordinaire. La vie de l’inspecteur Bill Corde est bien compliqué, une fille de 9 ans très intelligente mais avec de grave probleme de l’apprentissage, une mère qui à du mal à accepter les problemes de sa fille. Un Fils mal dans sa peau et une épouse « volage ». Je ne recommanderais pas ce livre, c’est le 1 er que j’ai lu de cet auteur et pour le moment pas du tout l’envie d’en lire un second. Je l’ai lu dans le cadre du challenge ABC sur livraddict, pour la lettre D.

ImageInformations : 

Titre : Sangs Innocents

Auteur : Jeffery Deaver

Editeur : L’Archipel

Genre : Thriller suspense

Nombre de Pages : 461

Prix : ne connais pas le prix (emprunté à la médiathèque)

banni_reabc2014_al_atoire1

Navigation des articles