Antilope aux pays des livres

A great WordPress.com site

Delirium

A la médiathèque je suis tombée sur une couverture qui a attiré mon oeil, Delirium, cela tombait bien je n’avais pas encore de lettre O pour mon challenge ABC de Nanet. Il s’agit également de ma 12ème lecture.

Delirium, tome 1 de Lauren Oliver, pour la lettre O.

couv24675838

Quatrième de couverture : 

Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme le plus grand des maux. Un monde où tous les adultes de 18 ans subissent une opération du cerveau pour en être guéris. A quelques mois de subir à son tour « la Procédure », Lena fait une rencontre inattendue… Peu à peu elle découvre l’amour et comprend, comme sa mère avant elle, qu’il n’y a pas de plus grande liberté que laisser parler ses sentiments. Même si cela implique de quitter ses certitudes…
« Ils prétendent qu’en guérissant de l’amour nous serons heureux et à l’abri du danger éternellement. Je les ai toujours crus. Jusqu’à maintenant. Maintenant, tout a changé. Maintenant, je préférerais être contaminée par l’amour ne serait-ce qu’une seconde plutôt que vivre un siècle étouffée par ce mensonge. »

Mon avis : 

J’ai aimé cet univers dystopique, me posant énormément de questions, il y a quand même un avantage dans une société sans amour c’est de ne pas souffrir, mais si l’on souffre c’est que l’on existe.

Léna vit depuis toujours à Portland, elle ne connait aucune autre ville, puisque celle ci est barricadé de fil électrifié et toute personne se risquant à en sortir risque la peine capitale. Dans quelques jours Léna fetera ses 18 ans et sera donc appariés, en gros lobotomisé. A leur 18 ans toutes les personnes passent par une intervention chirurgicale, et à partir de là ils ne ressentent plus d’émotion. Ils sont également couplés dès l’age de 18 ans et c’est la société qui choisis, lors d’évaluation travail, mari/épouse, nombre d’enfant, etc…

Léna est impatiente d’etre appariés car depuis sa naissance elle entend dire que l’amour est une maladie mortelle le deliria nervosa dont sa mère à gravement souffert et qui a finit par mettre fin à ses jours ! comment dans ses conditions ne pas craindre d’attraper cette maladie très contagieuse. Les personnes contaminés sont traitées ou enfermés dans les cryptes.

Mais la vie de Léna bascule lorsqu’elle rencontre Alex, pour elle plus rien ne sera jamais pareille.

Une histoire prenante du début à la fin, une société qui censure tout, surveille tout, aucune liberté individuelle. Pour celles et ceux qui aiment les livres de dystopie je le recommande. Et pour une fois pas de triangle amoureux.

frise_coeur7

Informations : 

Titre : Delirium

Auteure : Lauren Oliver

Editeur : Hachette Black Moon

Genre : Dystopie,science fiction

Nombre de pages : 456

 Prix : 18€

Challenge ABC

banni_reabc2014_al_atoire1

Publicités

Navigation dans un article

2 réflexions sur “Delirium

  1. Je l’ai dans ma PAL, il me tarde de le lire ! Ta bibliothèque a des livres bien dis donc !

    • Coucou oui il est très bien ! Mais a ma médiathèque ils n’ont que le tome 1 😦 mais je me suis arrangée avec mon mari pour qu’il me récupére dans une autre médiathèque le tome 2 et 3.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :