Antilope aux pays des livres

A great WordPress.com site

Archives mensuelles de “mai, 2015”

Seuls au monde

J’ai commencé il y a un petit moment déjà la saga jeunesse seuls au monde, de Emmy Laybourne

couv28500165

Quatrième de couverture : 

« Ta mère te crie que tu vas louper ton bus. Tu ne prends ni le temps de la serrer dans tes bras ni de lui dire que tu l’aimes. Forcément… Tu dévales juste l’escalier et tu sprintes jusqu’à l’arrêt de bus. Sauf que, si c’est la toute dernière fois que tu dois voir ta mère, tu te mets à regretter de ne pas avoir pris le temps. Y compris de ne pas avoir raté le bus. Là, le mien arrivait, alors j’ai sprinté. » Dean aurait vraiment dû dire au revoir à sa mère. Lui, son petit frère, ainsi que tous les autres passagers des bus qui devaient les conduire, comme tous les jours, à l’école. Mais comment auraient-ils pu deviner ce jour-là qu’une catastrophe écologique les pousserait à se réfugier dans un supermarché ? Au-dehors, le monde est en proie à des tempêtes qui ravagent leur petite ville, des fuites de produits chimiques rendent les gens violents ou paranoïaques… ou les tuent, tout simplement. Ils sont quatorze, ils ont entre cinq et dix-sept ans, et ils doivent survivre et garder espoir.

Mon avis : 

J’aime beaucoup  les histoires (que ce soit jeunesse ou adulte )  qui se déroule dans des mondes post-apocalyptiques, Au départ un jeune lycéen qui n’a rien de spécial, grand dégingandé, pas très beau mais pas moche non plus, loin d’être populaire au lycée prend son bus scolaire comme tous les matins, sauf que ce matin là sera bien différent de tous les autres, une pluie de grêle s’abat brutalement sur le bus de Dean, notre jeune lycéen, puis il y a un accident assez violent, la moitié des passagers sont morts, dont le chauffeur, un peu plus loin devant eux le bus des petits conduit par madame Wooly qui a eu une idée de génie en défonçant l’entrée du greenway pour mettre à l’abri le bus et ses petits. Avec l’aide de Mme Wooly les enfants survivants des deux bus vont se mettre à l’abri à l’intérieur du centre commercial, sympa comme lieu de refuge, cela aurait pu être bien pire ! Ils ne sont pas nombreux, il y a Dean et son frère Alex un petit génis de 13 ans qui se trouvait dans le second bus avec Sahalia une ado rebelle qui veut se la jouer grande et s’habiller provocante, Astrid 17 ans dont Dean est amoureux depuis X temps, mais évidement elle est amoureuse de Jack le beau goss musclé qui fait partie de l’équipe de foot du lycée, Brayden l’idiot musclé et beau goss de service, (le stéréotypes meme des series US) , Josie la plus sérieuse de la bande et la plus réservé qui en pince pour Brayden, Nico l’ado modèle, qui ne fait rien sans y avoir réflechis avant, qui pèse le pour et le contre et qui était scout avant toute cette histoire !

Il y a aussi les adorables petits bouts, Dont Henri et Catherine les petits jumeaux de la bande agés de 5 ans, ils sont craquants ces deux là, Max qui à 6 ans en a déjà bien trop vu dans sa vie, avec un père qui l’a emmené dans des bars de strip-tease etc .. Chloé 8 ans chieuse a temps pleins, Baptise un enfant donneur de leçon, faisant la moral a qui en veut en voila, donc un tantinet irritant, et le petit Ulysses qui parle très peu l’anglais, qui est d’origine Mexicaine. Tout ces jeunes sont attachants a leur manière même si pas beaucoup de coté j’avais envie de les secouer, mais en même temps il faut se mettre dans la tête de gamins, le plus âgés ayant 17 ans !

L,’histoire se déroule essentiellement dans le magasin, il y a par contre très peu d’action par rapport à ce genre de livre, mais ça se lit relativement vite et facilement, il y a pas mal de petites histoires en plus de celle qui ce passe dehors, avec les nuages toxiques etc… Histoires de cœur, avec les petits et deux individus qui rentrent dans le greenway, mais je ne vais pas tout vous dire quand même.

Je le recommanderais à mon neveu de 16 ans, par contre ma nièce de 18 ans je ne pense pas qu’elle accrocherait dessus. ce que j’en dirais finalement : lecture sympa mais pas un grand coup de cœur, j’en suis quand même au tome 3 c’est que ce n’est pas si mal ! Et la fin de ce premier tome est vraiment bonne…

frise_coeur7

Informations : 

Titre : seuls au monde

Auteure : Emmy Labourne

Editions : Hachette jeunesse

Genre : science fiction jeunesse

Nombre de pages : 343

Publicités

Navigation des articles