Antilope aux pays des livres

A great WordPress.com site

Archives de la catégorie “Uncategorized”

Seuls au monde

J’ai commencé il y a un petit moment déjà la saga jeunesse seuls au monde, de Emmy Laybourne

couv28500165

Quatrième de couverture : 

« Ta mère te crie que tu vas louper ton bus. Tu ne prends ni le temps de la serrer dans tes bras ni de lui dire que tu l’aimes. Forcément… Tu dévales juste l’escalier et tu sprintes jusqu’à l’arrêt de bus. Sauf que, si c’est la toute dernière fois que tu dois voir ta mère, tu te mets à regretter de ne pas avoir pris le temps. Y compris de ne pas avoir raté le bus. Là, le mien arrivait, alors j’ai sprinté. » Dean aurait vraiment dû dire au revoir à sa mère. Lui, son petit frère, ainsi que tous les autres passagers des bus qui devaient les conduire, comme tous les jours, à l’école. Mais comment auraient-ils pu deviner ce jour-là qu’une catastrophe écologique les pousserait à se réfugier dans un supermarché ? Au-dehors, le monde est en proie à des tempêtes qui ravagent leur petite ville, des fuites de produits chimiques rendent les gens violents ou paranoïaques… ou les tuent, tout simplement. Ils sont quatorze, ils ont entre cinq et dix-sept ans, et ils doivent survivre et garder espoir.

Mon avis : 

J’aime beaucoup  les histoires (que ce soit jeunesse ou adulte )  qui se déroule dans des mondes post-apocalyptiques, Au départ un jeune lycéen qui n’a rien de spécial, grand dégingandé, pas très beau mais pas moche non plus, loin d’être populaire au lycée prend son bus scolaire comme tous les matins, sauf que ce matin là sera bien différent de tous les autres, une pluie de grêle s’abat brutalement sur le bus de Dean, notre jeune lycéen, puis il y a un accident assez violent, la moitié des passagers sont morts, dont le chauffeur, un peu plus loin devant eux le bus des petits conduit par madame Wooly qui a eu une idée de génie en défonçant l’entrée du greenway pour mettre à l’abri le bus et ses petits. Avec l’aide de Mme Wooly les enfants survivants des deux bus vont se mettre à l’abri à l’intérieur du centre commercial, sympa comme lieu de refuge, cela aurait pu être bien pire ! Ils ne sont pas nombreux, il y a Dean et son frère Alex un petit génis de 13 ans qui se trouvait dans le second bus avec Sahalia une ado rebelle qui veut se la jouer grande et s’habiller provocante, Astrid 17 ans dont Dean est amoureux depuis X temps, mais évidement elle est amoureuse de Jack le beau goss musclé qui fait partie de l’équipe de foot du lycée, Brayden l’idiot musclé et beau goss de service, (le stéréotypes meme des series US) , Josie la plus sérieuse de la bande et la plus réservé qui en pince pour Brayden, Nico l’ado modèle, qui ne fait rien sans y avoir réflechis avant, qui pèse le pour et le contre et qui était scout avant toute cette histoire !

Il y a aussi les adorables petits bouts, Dont Henri et Catherine les petits jumeaux de la bande agés de 5 ans, ils sont craquants ces deux là, Max qui à 6 ans en a déjà bien trop vu dans sa vie, avec un père qui l’a emmené dans des bars de strip-tease etc .. Chloé 8 ans chieuse a temps pleins, Baptise un enfant donneur de leçon, faisant la moral a qui en veut en voila, donc un tantinet irritant, et le petit Ulysses qui parle très peu l’anglais, qui est d’origine Mexicaine. Tout ces jeunes sont attachants a leur manière même si pas beaucoup de coté j’avais envie de les secouer, mais en même temps il faut se mettre dans la tête de gamins, le plus âgés ayant 17 ans !

L,’histoire se déroule essentiellement dans le magasin, il y a par contre très peu d’action par rapport à ce genre de livre, mais ça se lit relativement vite et facilement, il y a pas mal de petites histoires en plus de celle qui ce passe dehors, avec les nuages toxiques etc… Histoires de cœur, avec les petits et deux individus qui rentrent dans le greenway, mais je ne vais pas tout vous dire quand même.

Je le recommanderais à mon neveu de 16 ans, par contre ma nièce de 18 ans je ne pense pas qu’elle accrocherait dessus. ce que j’en dirais finalement : lecture sympa mais pas un grand coup de cœur, j’en suis quand même au tome 3 c’est que ce n’est pas si mal ! Et la fin de ce premier tome est vraiment bonne…

frise_coeur7

Informations : 

Titre : seuls au monde

Auteure : Emmy Labourne

Editions : Hachette jeunesse

Genre : science fiction jeunesse

Nombre de pages : 343

Publicités

The Mortal instruments : la cité des cendres

Voici la suite de la cité des ténèbres.
La cité des cendres de Cassandra Clare

Quatrième de couverture :

Le monde obscur est en émoi depuis le meurtre mystérieux d’un loup-garou survenu devant le Hunter’s Moon, l’un des repaires de lycanthropes les plus fréquentés de New York. Du côté des Chasseurs d’Ombres, l’Inquisitrice, une femme insensible et austère, est dépêchée par l’Enclave pour s’emparer de l’Institut: Valentin est de retour et une guerre sanglante se prépare.


Pris dans la tourmente des événements récents, écartelés entre coeur et raison, Clary et Jace se lancent à corps perdu dans la lutte sans merci qui oppose les défenseurs du bien aux forces du mal. Une lutte qui les ménera des souterrains de la Cité Silencieuse aux eaux sombres de l’East River…

Mon avis : 

J’avais hâté de lire la suite des aventures de Jace et de Clary mais j’avais d’autres livres dans la PAL avant, donc ce que j’ai pensé de ce second volet, l’histoire est pas mal mais j’ai moins accroché que le 1er. Peut être ai-je mis trop de temps en ces deux volets, mais je les trouves plus long et certains passages je n’accrochais pas du tout, les personnages m’énervent au plus haut point, Simon a qui je donnerais volontiers des claques et je ne sais même pas pourquoi, Clary qui joue avec les sentiments de Simon, Jace est celui que je préfère dans cette histoire, même si il est torturé au moins il est fidèle à lui même. 

On découvre de nouvelles créatures, les fées qui ne sont pas aussi bien aimantes que nous les connaissons à travers les autres histoires de notre enfance. 

frise_coeur7

informations :

Titre : la cité des cendres

Saga : the Mortals instruments 

Auteure : Cassandra Clare

Éditeur : PKJ

Prix : 12€99 sur l IBooks store


After saison 1, 2, 3 et 4

After de Anna Todd mon gros coup de coeur 

portadas-serie-after-anna-todd

After c’est quoi !

After saison 1 :

Quatrième de couverture : 

Tessa est une fille gentille avec un adorable petit ami, Noah. Elle est décidée, ambitieuse et sa mère veille à ce que cela continue. Mais elle vient à peine de s’installer dans son dortoir d’étudiante qu’elle se heurte à Hardin. Avec ses cheveux châtains ébouriffés, son p… d’accent anglais, ses tatouages et son piercing sur la lèvre, Hardin est vraiment mignon et tellement différent des garçons qu’elle connaît. Mais il est aussi grossier, voire violent et Tessa devrait donc le détester… Ce qu’elle fait jusqu’au jour où elle se retrouve seule avec lui. Quelque chose du caractère sombre d’Hardin l’attire et leur baiser fait naître en elle une passion jusqu’alors inconnue. Il lui dit qu’elle est belle, qu’il n’est pas un garçon pour elle et il disparait, et ce à plusieurs reprises. Malgré la façon dont il la traite, Tessa va chercher au plus profond d’Hardin et derrière ses mensonges qui il est réellement. Plus il la repousse et plus Tessa sera entraînée plus près du gouffre. Tessa a déjà un petit ami parfait. Alors pourquoi fait-elle tant d’efforts pour surmonter sa fierté blessée et les ravages qu’Hardin fait à de belles filles comme elle ? À moins que… ce ne soit ça l’amour ?

After Saison 2 :

Quatrième de couverture : 

Hardin n’a rien à perdre… sauf elle. Après leur rencontre la vie ne sera plus jamais la même. Après un début tumultueux, la relation de Tessa et Hardin semblait bien partie. Tessa sait qu’Hardin peut être cruel, mais quand les origines de leur relation et son mystérieux passé lui sont révélés, cela lui fait l’effet d’une bombe. Tessa est hors d’elle. Hardin sera toujours… Hardin. Mais est-il vraiment le mec dont Tessa est tombé éperdument amoureuse, en dépit de son caractère colérique, ou est-il un étranger, un menteur depuis le début ? Doit-elle s’en séparer ? Ce n’est pas si facile. Le souvenir de ses bras autour d’elle… de sa peau qui l’électrise… de leurs nuits passionnées, trouble son jugement. Pourtant, Tessa n’est pas sûr qu’elle pourra supporter une autre promesse non tenue. Elle a mis toute sa vie entre parenthèses pour Hardin – l’université, ses amis, sa relation avec sa mère, son petit ami, même son début de carrière. Mais elle a besoin de lui pour avancer. Hardin sait qu’il a fait une erreur, peut-être la plus grande de sa vie, mais il veut se battre pour elle ! Mais peut-il changer ? Va-t-il changer… par amour ?

After saison 3 : le tome 3 à été coupé en deux pour la france

Quatrième de couverture : 

Le caractère violent d’Hardin continue de lui jouer des tours : il échappe de peu à l’expulsion de l’université et Tessa est sauvée par Zed d’une terrible vengeance des potes d’Hardin. Pour calmer un peu ce jeu malsain et continuer à exercer le métier qu’elle aime, Tessa décide de partir à Seattle où Hardin la rejoint dès qu’il peut. Leurs sentiments se renforcent et toutes leurs colères s’apaisent quand leurs corps s’unissent. Malgré les prédictions de sa mère, Tessa est convaincue qu’Hardin et elle peuvent réussir là où leurs parents ont échoué. Jalousie et possessivité chez Hardin, désir d’indépendance et d’autonomie chez Tessa, mais un besoin mutuel et passionné d’être ensemble, la saison 3 fera découvrir de nouveaux personnages (père de Tessa), fera changer de décor : Seattle, Angleterre… bref tiendra ses lecteurs en haleine, comme Anna Todd le fait si bien depuis le début.

et quatrième de couverture after saison 4 : 

Avant, personne n’aurait osé les déchirer… Grâce à Zed, Tessa échappe au pire et soulagée, elle peut commencer une nouvelle vie indépendante à Seattle. Hardin se rapproche de plus en plus de Richard, le père de Tessa, jusqu’à l’héberger dans leur ancien appartement pour l’aider à s’en sortir ! L’occasion parfaite pour prouver qu’il a changé et que, peut-être, il peut devenir quelqu’un de bien. Ou est-ce une manipulation de plus à son actif ? Reste-t-il un espoir pour Tessa et son incorrigible bad&loveboy ? Les nuits entre les deux amants sont plus passionnées que jamais, et Tessa se jette à corps perdu dans cette liaison tumultueuse. Pourtant son entourage semble croire que sa relation avec Hardin va la plonger dans une spirale destructrice dont elle ne pourra sortir indemne. Grâce au soutien de Landon, elle va mener sans doute l’un de ses plus durs combats pour sauver son couple. C’est sans compter sur un cruel coup du destin qui va faire ressortir les pires démons d’Hardin… Tessa arrivera-t-elle à chasser les ténèbres dans l’esprit torturé de son homme ?

Mon avis :

After une saga découverte très récemment, une lecture que je n’aurais jamais entreprise moi même, tout à commencer début avril, alors que j’etais en vacances, et que je déjeuner chez ma cousine, en allant avec elle faire les courses je l’ai vu mettre le tome 3 dans son caddy et de me dire : « j’adore cette série, tu connais »

Puis le midi j’ai lu le synopsis du « saison 1  » et le soir je suis repartie avec sous le bras, en 3 jours il était bouclé, je l’aurais certainement lu plus vite si je n’avais pas mes obligations de maman.

Une histoire d’amour renversante, qui m’a pris aux tripes, et j’en ai redemander encore et encore puisque j’ai lu dans la foulée les 3 autres tomes, maintenant je suis en manque en attendant l’ultime saison la 5.

Tessa est une jeune fille de 18 ans qui ne connait pas grand chose à la vie de jeune fille, elle est sage, à le même petit ami Noah depuis 2 ans, avec qui la vie est des plus calmes, réglé comme il se doit, aucune folie, juste être bien comme il faut, pour faire un mariage plus de raison que d’amour, mais ca Tessa ne s’en rend pas compte c’est pour sa mère que c’est le plus important. Tout va être chamboullé, quand elle rentre à la fac et découvre sa collocataire de chambre Steph, fille punk au cheveux rouge, tatouée avec des piercing, tout l’opposé de Tessa. Puis Tessa rencontre les amis de Steph dont Hardin, ils se détestent, mais de la haine à l’amour il n’y a qu’un pas … Hardin tout l’opposé de Noah, c’est un bad boy tatoué et piercé, cheveux chatain bouclés et yeux vert renversant, mais il a une facheuse tendance à envoyer bouler son monde, se battre et coucher avec les filles juste pour s’amuser.

Au fil des saisons on se prend à aimer et detester certains personnages, Hardin ca va ca vient, il est execrable et Tessa lui pardonne toujours, Tod m’enerve à un point inimagineable, Molly finalement ce n’est pas celle que je détestait le plus au départ. Landon est quant à lui une personne adorable mais par moment vers la fin j’ai l’impression qu’il à des sentiments ambigus envers Tessa.

Et Tessa franchement par moment on a envie de la secouer pour qu’elle se réveille, sorte de sa transe.

Parcontre je vais quand même faire un point négatif, le style d’écriture n’est pas le meilleur, et l’histoire est bateau mais tellement addictive qu’on plonge dedans avec délice. Et moi qui ai refusé de lire 50 nuances de grey après avoir feuilleté le 1er chapitre justement à cause de son écriture pitoyable et bien la j’ai failli.

Je ne vais pas en dire plus car sinon je vais spoiler l’histoire mais avec Hardin et Tessa j’ai ris, j’ai pleuré, j’étais émue, je les ai haïs …

frise_coeur7

Informations :

Titre : After ( histoire écrite sur smartphone )

Auteure : Anna Todd

Editeur : Hugo & compagnie

Prix : 17€ le tome

Genre : Romance

challenge ABC de Nanet 2014

bannièreABC2014-validé

Voila l’année 2014 écoulée et je suis heureuse d’avoir terminé ce challenge, merci à Nanet qui à magnifiquement bien géré ce challenge.

challenge

Flashes

Flashes de Melissa Macy 

Un gand merci à Yannick de prose café qui m’a proposé en échange de ma chronique de me faire parvenir en format PDF ce roman.

couv9036221

 

Quatrième de couverture :

À dix-sept ans, Justine n’est pas une lycéenne comme les autres. Elle voit des choses, des choses étranges que personne d’autre ne perçoit. Lorsqu’une femme est retrouvée morte dans son appartement, la jeune fille comprend qu’elle se retrouve impliquée malgré elle dans cette histoire. Aidée de sa meilleure amie, Manon, et de son frère, Julian, Justine se lance alors dans une course contre la montre. Et si elle pouvait sauver la prochaine victime ? Pas facile. D’autant que les visions de l’adolescente ne sont pas claires et que son esprit va être perturbé par l’arrivée du beau Nico. Pourtant, il faut faire vite car le tueur est là, tapi dans l’ombre. Il guette.

 

Mon avis :

L’histoire est bien ficelé, Justine est une jeune fille de 17 ans attachante, pas très sure d’elle, qui trâine toujours avec Manon sa meilleure amie, qui est une jeune fille plus exubérante, et avec Julian son frère jumeau,

Justine et Julian sont seuls avec leur père depuis le décès de leur mère, et depuis cette date, Juliette à des flashes, des visions pas très claire, qui lui laisse une affreuse migraine et lui empoisonne la vie. Le début de l’histoire prend du temps à se mettre en place car on place tous les personnages, et les habitudes de tous. Puis viens l’arrivé aussi d’un nouveau élève Nico, qui va faire chavirer le coeur de Juliette, d’ailleurs il commence par s’inscrire au cour de salsa avec Juliette et Manon et demande à Juliette d’etre sa partenaire.

Puis Juliette à une vision un peu particulière puisqu’il s’agit du meurtre d’une jeune femme, puis s’ensuit 2 autres meurtres de jeunes femmes.

Juliette et Manon menent l’enquête et préviennent la prochaine sur la liste du tueur car il s’agit de la prof de salsa.

Les chapitres alternent entre Juliette et le meurtrier (qui est facile à découvrir) même si l’auteure arrive bien à semer le doute dans notre esprit.

L’ecriture est fluide, il y aurait des petites choses à corriger, faire démarrer l’histoire un peu plus tôt, mais malgré tout cela je pense que Melissa Macy à du potentiel. Ceci n’est que son premier roman, et pour une première c’est pas mal, mais ce roman s’adresse à un public assez jeune.

Encore merci à prose-café, mon petit editeur et Melissa Macy pour cette découverte.

 

 

frise_coeur7

Informations :

Titre : Flashes

Auteure : Melissa Macy

genre : Policier fantastique

editeur : mon petit editeur

format numérique uniquement

nombre de pages : 332

 

Swap nuit noir avec un vampire

Voici déjà un bon mois que j’ai reçu le swap nuit noir avec un vampire,
J’étais en binôme avec Soukki qui m’a beaucoup gâtée

/home/wpcom/public_html/wp-content/blogs.dir/c44/37905200/files/2014/12/img_0069.jpg

Voici le colis une fois déballé

/home/wpcom/public_html/wp-content/blogs.dir/c44/37905200/files/2014/12/img_0068.jpg

Les livres :

– Queen Betsy tome 1 et tome 2 : je ne connaissais pas, mais j’ai déjà dévoré le tome 1, j’ai beaucoup aimé la fraîcheur de ce tome.

– Anita Blake tome 7 et tome 8 : j’adore cette série et j’ai hâté de me plonger dedans

Les gourmandises :

– une boîte de rocher Ferrero qui n’aura duré que le temps de la photo
– une canette de Coca-Cola

Les surprises :

– un livre de coloriage anti-stress et une pochette de feutre
– deux marques pages fait en origami par Soukki elle même

Merci à ma binôme pour ce swap qui m’a ravie !

76130663_p

Minuit : l’egregore

pour mon dernier livre dans le cadre du challenge ABC de nanet j’ai mlu un livre de Jean Nicholas Vachon

pour la lettre V

minuit-13---l--gr-gore-no-1-345661

Quatrieme de couverture :

Ce n’est pas sans arrière-pensées que Félix Saint-Clair se joint à une battue sur le mont Wright, en vue de retrouver un petit garçon mystérieusement disparu dans la forêt ancienne. Depuis ses débuts comme journaliste, on ne lui a confié que des affaires sans intérêt et il espère s’approprier enfin un sujet plus juteux. Il sera comblé au-delà de ses espérances.

N’écoutant que sa fougue l’homme s’aperçoit trop tard qu’il vient de mettre le pied dans un engrenage dont il n’est pas prêt de se dégager. S’il s’en dégage jamais.

L’Égrégore est une œuvre de fiction inspirée de personnages et de phénomènes réels.

 Mon avis :

Un très bon polar, qui m’a tenu en haleine jusqu’a la fin, l’histoire est très bien écrite, et sachant que cette histoire est basé sur des faits réels ca fait peur.

Pour le moment 3 tomes sont sortis et je pense bien lire la suite, et je le recommande vivement, cette histoire est vraiment prenante et tres interessante. Même si on ne croit pas au paranormal on en arrive a se poser mille questions.

Livre que j’ai pris plaisir a lire sur l’ibook. Je pense qu’il est difficile à  trouver en format papier.

frise_coeur7

Informations :

titre : minuit 13 : l’Egregore

Auteur : Jean Nicholas Vachon

Editeur : Editions Michel Quintin

Nombre de pages : 328

genre : fiction

20140313-004408.jpg

Psycho Killer

Pour la lettre X de mon challenge ABC de nanet j’ai choisi un livre de l’eau auteur anonyme qui a déjà écrit la saga du livre sans nom.

Anonyme pour la lettre X

anonyme-psycho-grismetal

Quatrième de couverture :

Halloween, Twin Peaks, Dirty Dancing….avec son nouveau thriller, l’auteur du Livre sans nom rend un vibrant hommage aux films les plus terrifiants de la fin du siècle dernier !

Tout semble paisible à B Movie Hell, 3672 habitants. Jusqu’au jour où un tueur mystérieux portant un masque en forme de crâne, surmonté d’une crête iroquoise rouge, se mette à assassiner tranquillement certains des habitants de la ville. Le FBI confie l’affaire à un couple d’enquêteurs, Milena Fonseca et Jack Munson, surnommé le Fantôme, spécialiste des opérations clandestines. Bientôt de mystérieux liens apparaissent entre cette terrifiante série de meurtres et un projet top secret du Département d’Etat, l’opération Blackwash. Alors que la paranoïa s’empare de la ville, la collaboration entre le FBI et les autorités locales s’annonce difficile. Les habitants de B Movie Hell, bien décidés à garder leurs nombreux secrets, entendent en effet résoudre seuls et sans aide extérieure cette histoire aussi terrifiante qu’enigmatique.

Après sa tétralogie consacrée au Bourbon Kid, Anonyme nous offre un slasher jubilatoire en forme de clin d’oeil aux films de série B. Est-il possible d’y résister ?

 

Mon avis : 

J aimerai savoir pour assouvir ma curiosité qui se cache derrière Anonyme, et c’est livres passionnant, dans Psycho killer il rend hommage au film du genre tel que Halloween mais plus que surprenant aussi à Dirty Dancing.

L’histoire ce déroule dans un petit bled Sherwood Country, avec ses 3672 habitants, il faut être précis, et cette petite ville est dirigé par un mafieux local, Silvio Mellancamp.

Donc au départ il s’agit d’une petite ville tranquille un peu ringarde, placé comme dans un cliché dans une rétrospective des années 80.

Jusqu’a l’arriver de the red mohawk, avec sa crête rouge sur le haut du crâne, affublé d’un masque et de son couteau, hommage encore au film du genre (halloween et massacre à la tronconneuse).

J’ai adoré ce style brutal qui fait partie integrante du style d’Anonyme, contrairement au mivre sans nom ici on reste dans le normal, pas de mort vivant ou autre espece etrange. Juste de bon vieux humains.

Histoire bien addictive car j’ai eu beaucoup de mal à lacher prise alors qu’il était bien tard et je savais que le réveil sonnerais pas longtemps apres.

frise_coeur7

 

Informations : 

titre : psycho killer

Auteur : Anonyme

editeur : sonatine

genre : thriller policier

nombre de pages : 358

20140313-004408.jpg

 

Swap des 7 péchés capitaux !

Je me suis inscrite en février a ce swap avec Melymelo, avec qui j’avais fait mon tout premier swap sur livraddict, et mercredi matin en allant à la BAL ma surprise fut grande de déjà l’avoir reçu alors que le sien je ne l’ai pas encore tout à fait terminer !

121581ban

Il fallait pour ce swap :

– une gourmandise ( elle m’a plus que gâtée avec des ferrero rocher et un paquet de fraise tagada que mon fils c’est empréssé de manger )

– un livre de la wish-list ( elle m’en a offert deux, les tomes 1 & 2 du clan kahill )

– un objet fait main ( plusieurs marques pages )

– un accessoire de relaxation ( un gant de cuisine madame-monsieur )

– un produit de beauté ou en relation avec la salle de bain ( du maquillage )

– un carnet

photo

merci ma Swappée pour ce super colis.

Divergente : le film

Le film adapté du roman éponyme de Véronica Roth est enfin sorti ce mercredi 9 en salle.

J’y suis allé hier, jeudi, et j’ai du constater que la salle etait bien pleine et des personnes de tout age, moi qui m’attendait à ne voir que de jeunes adultes et bien non.

 

divergenteJ’y suis allé avec une amie qui ne connaissait absolument pas et n’en avais jamais entendu parler, elle connaissait Hunger Games pour avoir vu le film mais niveau Dystopie c’est tout.

Moi ayant adoré le livre je me demandais bien ce qu’allais me réserver son adaptation.

Synopsis :

Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq clans (Audacieux, Érudits, Altruistes, Sincères, Fraternels). À 16 ans, elle doit choisir son appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d’aptitude n’est pas concluant : elle est Divergente. Les Divergents sont des individus rares n’appartenant à aucun clan et sont traqués par le gouvernement. Dissimulant son secret, Tris intègre l’univers brutal des Audacieux dont l’entraînement est basé sur la maîtrise de nos peurs les plus intimes.

Petit rappel de la dystopie,comme vous l’aurez compris ils’agit d’une oeuvre de fiction, dans une société ou tout est dirigé par une état totalitaire.

Les personnages Tris et Quatre sont vraiment attachants, on s’attache beaucoup moins à Christina ou Will très peu présent dans le film, il me semblait plus au cœur de l’histoire dans le livre. Dans ce monde apocalyptique il y a 5 factions, qui divise la société, les altruistes, les audacieux, les fraternels, les sincères et les érudits. Tous ont un rôle dans la société a accomplir, et ceux qui ne rentrent pas dans le cadre deviennent des sans-factions (des laissés pour compte, sans nourriture, vêtements ou logement).

Certains vont le comparer à Hunger Games et bien qu’il s’agisse aussi d’une dystopie je dis rien à voir ! Ici point de triangle amoureux, ni de jeux de la mort pour survivre.

Vivement la suite des aventures de Tris et de Quatre.

divergente_1_film

 

Navigation des articles